Restauration   Visions   Liens   Soutenez-nous   Devenir membre   Artistes   Actualités   Histoire   Page principale


 

Histoire 
de la  
East Side Gallery
Clquez sur la photo pour l'agrandir.

La East Side Gallery est un endroit particulier ou l'art reflète un moment unique dans l'histoire d'une Allemagne autrefois divisée. Cet endroit raconte l'histoire de Berlin, vieux et moderne, nous parle d'une Allemagne divisée et réunifiée.

Entre le pont Oberbaum et la gare de l'Est (Ostbahnhof), un éventail de fresques uniques longe l'ancienne bande frontière - un symbole de la victoire sur l'inhumanité. Après la chûte du mur en 1989 plus d'une centaine d'artistes sont venus du monde entier pour transformer avec leurs images le côté est du mur, jusqu'alors inaccessible . Les temps avaient changé - et avec eux l'aspect du mur.

 
La East Side Gallery est ce qui lui donne ce nouvel aspect. Ses fresques expriment l'euphorie et l'espoir, l'espoir d'un futur plein de nouvelles perspectives, bref tous ces sentiments caractéristiques qu'éprouvaient les gens pendant le tournant de 1989 .  Ce projet, d'origine spontanée , est devenu une galerie énorme qui montre plus de 100 images et qui aujourd'hui, plus de 10 ans après sa création, se trouve dans un état si déplorable que ses visiteurs peuvent à peine reconnaître les fresques autrefois peintes avec des couleurs vives

Bien que la East Side Gallery, grâce à l'initiative des artistes particuliers ainsi que des amis de la East Side Gallery, ait été classifiée monument national, les fresques, à l'époque connues dans le monde entier, se délabrent de plus en plus au fur et à mesure que la substance du mur même se décompose. Tout en attirant des millions de touristes et en étant soutenue par un grand nombre des Berlinois la East Side Gallery témoigne des rapports problématiques des Allemands vis-à-vis des événements les plus récents dans l'histoire du pays. Selon le proverbe: "Loin des yeux, loin du coeur", la galerie tombe dans l'oubli. Ainsi les prédictions de certaines personnes espérant que la galerie se réduise à rien semblent s'avérer justes.

Lorqu'en 1996 on a rendu public le projet de démolir ce qui restait du mur, les artistes de la East Side Gallery ont créé "L'Association East Side Gallery" (Künstlerinitiative East Side Gallery e.V.), une initiative artistique, qui s'est donné pour but la défense des droits de la galerie et sa protection sur son lieu original; avec du succès, vu que la East Side Gallery existe toujours. Depuis lors cette initiative artistique s'efforce de garantir le futur de la galerie en veillant à ce qu'elle soit restaurée continuellement. Beaucoup d'artistes intègrent l'association dont le peintre Kani Alavi est le président.

Cliquez sur la photo pour l'agrandir.

Vaterland
Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Cliquez sur une des photos pour l'agrandir.

La photo en haut montre la East Side Gallery en 1990. En dessous la galerie en 1999{Cliquez sur la photo pour l'agrandir}  >>Plus>>

Outre ses efforts pour restaurer la East Side Gallery cette initiative artistique envisage surtout de faire entrer la problématique de la East Side Gallery dans la conscience publique pour que la galerie soit aperçue comme un lieu de rencontre, afin de promouvoir l'échange et le dialogue dans la ville de Berlin. Créant des liens particuliers entre le passé et l'avenir, étant à la fois objet d'art et patrimoine national, la East Side Gallery n'est pas un site historique mort, mais un carrefour qui ouvre et ouvrira des voies vers des nouvelles idées créatives.

Jusqu'à présent aucune autorité publique ni politique n'a voulu se prononcer ouvertement sur l'avenir de la galérie. L'association East Side Gallery e.V. a fait avancer le projet sans aucune participation (financière ou autre) de la part du gouvernement. Jusqu'à présent, seuls des donneurs privés l'ont subventionné. Ainsi, ces dernières années, deux fresques entiers ont pu être restaurés conformément à l'original. Il s'agit du fresque conçu par Günther Schäfer "Vaterland"(Patrie), restauré avec l'aide de la société LOBA, et du fresque peint par Narenda K. Jain, restauré par la Société historique de Güstrow. Le plus grand avancement, par ailleurs, a été la restauration de plus de 40 fresques de mai à juillet 2000, financiée par la Fédération allemande Verband der Lackindustrie. (Voir la page Restauration).

Malgré tous ces efforts et l'augmentation de l'intérêt public la East Side Gallery a de toute urgence besoin de protection et d'aide financière, afin que la restauration des 1000 mètres restants de la galerie puisse être menée à terme.